Mardi 25 août 2015

Publié le par epicerie-relais

Bonjour !

 

Voici les propositions de nos maraîchers préférés :

 


Véronique Courbaize à Marcolès :
- des haricots verts à 6,50 euro le kilo,
- des choux pommés “tête de pierre” à 2,60 euro pièce (environ 1 kg pièce),
- de l'oseille à 3,20 euro le kilo,
- des concombres à 1,10 euro pièce (variété Le Remarquable, ils pèsent environ 500g),
- des courgettes vertes ou jaunes à 2,00 euro le kilo,
- des pâtissons à 2,60 euro le kilo,
- des bouquets de basilic à 1,60 euro,
- des côtes de blettes à 3,70 euro le kilo,
- des sachets de tilleul sec à 2,60 euro pièce.

 

Chez Laetitia Del Negro à Palat (bio),
- des pâtissons blancs ou oranges à 2,60 euro le kilo,
- les courgettes jaunes à 2,00 euro le kilo,

- des grosses courgettes à farcir à 2,00 euro le kilo,

- des batavias à 1,10 euro pièce,
- des feuilles de chêne rouge à 1,10 euro le kilo,
- des tomates cerises à 5,90 euro le kilo,
- des betteraves rouges à 3,00 euro le kilo,
- des pommes de terre nouvelles Artémis ou Yona à 2,40 euro le kilo,
- des choux rouges à 2,00 euro pièce.

 

Béatrice Castanier à Calvinet (bio) :
- de la pastèque à 2,50 euro le kilo,
- des poivrons rouges à 5,20 euro le kilo,
-
des pâtissons à 2,60 euro le kilo,
- des bouquets d'aromatiques à 2,00 euro pièce : verveine, sauge, menthe, thym, romarin, persil, ciboulette,
- des tomates coeur de boeuf à 3,50 euro le kilo, .

 

 

Xavier Privat à Saint Cyprien nous propose :
- des prunes vertes à 2,60 euro le kilo,
- des pêches à 3,50 euro le kilo,
- des nectarines à 3,50 euro le kilo,
- les tomates cœur de bœuf ou ananas à 3,50 euro le kilo,
- les melons à 1,50 euro pièce.

 

A noter qu'il n'y aura pas de pain de Baptiste cette semaine.

 

Côté épicerie sèche, nous avons toujours :

- du sel "brut de récolte" depuis les Salicorniers du Martray en Ré à 1,10 euro le kilo,
- le miel de Happy Culture avec un stock mis à jour (acacia, bourdaine, montagne).

 

 

 

Si vous avez besoin d'autres produits, n'hésitez pas à demander.

 

 

À bientôt

 

Laure-Anne CLEMENT

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article